Enfin je suis arrivé à cette ville du nord de l’Angleterre. Les quelques accalmies de la pluie ne m’ont pas laissé le temps d’apprécier l’architecture et le paysage. Après un périple digne d’une parabole anglaise, j’ai trouvé un logement convenable en plein centre ville. Mon contact avec l’université fut agréable et mon premier séminaire a montré rapidement les limites de mon accent plutôt risible.

Le contact avec les anglais est a priori facile. Ils s’accomandent avec l’accent et les fautes des étrangers. Je n’ai jamais vu un anglais reprendre ma phrase pour montrer les erreurs grammaticales, de conjugaisons ou de sens. Ils (les anglais) s’arrangent pour comprendre le sens de la conversation et répondent avec allégresse.

Mes conférences programmées s’avèrent moins pénibles que ce que je croyais.

img4803.jpg

Enfin, il semble qu’il annonce demain un temps clément, je vais pouvoir faire le touriste.

Je vous tiendrai au courant!