La preuve par l’exemple : la Suède a mis en place une taxe carbone, il y a à peu prés 20 ans et revendique des résultats positifs. Selon les experts, les émission du CO2 auraient été 20% plus élevés en 2001 sans la taxe carbone. Cet outil fiscal a en particulier favorisé une utilisation accrue de la biomasse dans les réseaux de chauffage urbain. En 1991, le niveau de cette taxe carbone avait été calculé sur la base d’une tonne de CO2 à 27 euros. Elle a depuis progressé régulièrement pour atteindre aujourd’hui 108 euros la tonne pour les particuliers.

lapollutionaidelesplantesaluttercontrelerechauffement.jpg

Pour décarboniser l’économie française, il est nécessaire de donner un signal-prix pour internaliser le coût social de toutes les productions dépendant des énergies fossiles. La taxe carbone doit participer à corriger les rapport des prix et inciter à l’adoption de nouvelles technologies propres. Elle constitue aussi une condition nécessaire pour ralentir le gaspillage de l’énergie et limiter le sur-emballage.

Lire la suite »